L'aveu du Premier Ministre israélien




Vincent_ReynouardPLUS



+

-

1359 Views

Uploaded half a year ago  

File Size: 180 MB

Category: Uncategorized

Rating: Safe For Work



0

0

0

0

2

Description

Le 11 décembre 2017, dans un discours à Bruxelles, le Premier Ministre israélien a déclaré que « la paix se fondait sur la reconnaissance  de la réalité ». Vincent Reynouard le prend au mot à propos de « l'Holocauste » qui sert à justifier l'existence de l'État d'Israël. Il rappelle la fameuse « phrase de 60 mots » prononcée le 17 décembre 1980 par le professeur Faurisson... D'où la paix impossible au Moyen-Orient...



Share on TwitterShare on Twitter






3 Comments

Anonymlv

- half a year ago  

Cependant l' Etat d'Israël a le droit d'exister génocide ou pas.Ils font donc un faux calcul ceux qui pensent que la shoah est une condition sine qua non pour l'existence d'Israël.

Clav Ytreza

- half a year ago  

La phrase incriminée est « la paix est fondée sur la réalité, sur la reconnaissance de la réalité ». Cette phrase est facile à comprendre, elle signifie « nous sommes les plus forts et vous n'avez qu'une seule chose à faire, c'est de le reconnaître ». Par réalité, il faut ici comprendre la réalité de leur supériorité. C'est ce qu'on appelle la loi du plus fort. Voilà pourquoi ils ont pu maintenir leurs bobards depuis des décennies en corrompant par infiltrations mafieuses de nombreux États. Il faut interpréter comme suit : nos bobards, c'est la vérité parce que la réalité, c'est que nous sommes plus forts, et donc, à ce titre, la vérité, c'est « notre » vérité c'est-à-dire nos bobards. Bien à vous

Tabazan

- half a year ago  

Merci à Monsieur Faurisson d’avoir dévoilé la vérité, dans ce monde de lâches et d’hypocrites..