L'arnaque LGBT (12/09/2017)




La Mite dans la Caverne



+

-

2517 Views

Uploaded a month ago  

File Size: 150 MB


1

0

0

0

6

Description

VIDÉO CENSURÉE par YouTube Le bouquin que j'évoque :https://www.amazon.fr/droit-%C3%A0-lindiff%C3%A9rence-Coming-flics/dp/2841867714



Share on TwitterShare on Twitter






12 Comments

Hermes

- a month ago  Reply

Bonjour, merci pour avoir fait la promo de pew.tube. Car effectivement la censure sur youtube existe. Tu devrais mettre toutes tes videos sur ce site...

La Mite dans la Caverne

- a month ago  

Merci à toi. En outre, ton commentaire me permet de tester les commentaires et les notifications. Cordialement

Daikini

- a month ago  Reply

Effort d'expression, tant sur le vocabulaire que sur l'aspect primordial de la sémantique, fort appréciable. Merci. Faut-il avoir l'esprit particulièrement étroit et/ou conditionné pour vouloir censurer ou faire censurer ceci. Il n'y a vraiment rien de choquant, bien au contraire. Bon (et beau) travail. Confusion et abus de langages, sophismes à gogo. Comme la (grosse) nuance qui séparent les mots "homosexuel" et "gay", par exemple, ou autres exemples que tu as cité. Tu fait vraiment bien de soulever ce lièvre du piège sémantique. Il me semble que cette phrase fut attribuée à Confucius : Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté.

La Mite dans la Caverne

- a month ago  

Merci beaucoup. Ça fait toujours plaisir de tomber sur des gens qui comprennent ma démarche.

Mordicus

- a month ago  Reply

Bonjour. Voilà, je viens de créer mon compte PewTube pour pouvoir suivre La Mite en toute sécurité. Bonne continuation :)

La Mite dans la Caverne

- a month ago  

Merci beaucoup. Plus vous serez nombreux, plus notre liberté d'expression sera assurée.

neco

- a month ago  Reply

vu , inscrite , abonnée et poucebleué ^^

Badslabber

- a month ago  Reply

are you gay sir ,you certainly look it ...AMEN

edk

- 3 weeks ago  Reply

Eh bien moi je n'arrive pas à lire les vidéos... Alors que YouTube fonctionne bien...smartphone conditionné?😀

Opoewan

- 2 weeks ago  Reply

Bonjour, je découvre tout juste cette vidéo et il me semble y avoir pas mal de corrections/nuances à y apporter. Tout d'abord la majorité des arguments portant sur la sémantique, il serait bon de prendre en considération l'évolution sémantique (voir plus globalement l'évolution linguistique française qui fait que nous ne communiquons plus en "Francien", François etc. ) et de rappeler qu'en France les "règles" et définitions sont déterminées et normalisées par des groupes (tel la Pléiade) et des institutions (tel l'Académie française). (Sans oublier l'usage qui participe à l'évolution sémantique.) Aussi de ce point de vue les termes "homosexuel", "homophobie" et "sexualité" sont tout à fait corrects. Pour ce qui est de la normalité, ce terme est plus complexe qu'il n'y parait et ne revêt pas seulement le sens "d'état habituellement répandu", ce terme évoque également une règle à suivre et implique souvent un jugement de valeur. C'est la raison pour laquelle il est risqué de parler de normes dans les sciences humaines. Cependant il faut admettre que sociologiquement l'homosexualité est anormal mais pas déviante (la conception de normalité ou d'anormalité en sociologie est vierge de tout jugement de valeur et se rapporte plutôt au concept sociologique de déviance), car elle est, plus ou moins, conforme aux normes sociales occidentales modernes.

Opoewan

- 2 weeks ago  

Oups, il semblerait qu'il soit impossible d'éditer son commentaire une fois celui-ci posté. (T-T ) Il m'est donc impossible de corriger mes fautes et d'inclure la suite de ma réflexion à cette vidéo. Je poursuit donc ici. Le sigle LGBTQQIP2SAA est loin d'être un sigle officiel et est surtout utilisé par certains extrémiste SJW aux USA. En France le sigle officiel reste LGBT (pour Lesbiennes, Gay, Bisexuels et Trans). De nombreuses associations trouve par ailleurs qu'y inclure le "Q" est sujet à polémique celui-ci faisant référence au terme Queer, terme de l'argot américain apparus dans les année 80 pour regrouper les identités non-conventionnelles (LGBT soit les personnes non hétéronormées) sous un même terme. Il apparaît alors pour le moins illogique d'ajouter ce terme regroupant "les identités non-conventionnelles" à la suite d'un sigle désignant ces même personnes. Il est encore plus illogique de vouloir ajouter à ce sigle le "Q" de "Queer" donc et les "A" pour "Allosexuel" et "Altersexuel" qui constituent des tentative de traduction française du terme Queer (>_< )... Bref ne vous inquiétez pas ce sigle à rallonge (LGBTQQIP2SAA) est encore loin d'être officiellement adopté et reconnu en France. J'aimerais aussi revenir sur de nombreuses petites réflexions qui ponctue cette vidéo et qui entre en contradiction avec le disclaimer "cette vidéo n'a pas pour objectif de juger les personnes ou les pratiques [...]", indiquant clairement un jugement desdites pratiques et personnes. Je reviendrais notamment, parmi les diverses remarques, sur "l'inesthétisme" de l'homosexualité dans les séries américaines (plus précisément des hommes qui se roulent des pelles, car on comprend que des femmes qui se galoches c'est tout de même plus sexy, hein (>_<)) qui revêtirais un certains prosélytisme. Alors, oui et non, outre le fait que le terme "prosélytisme" soit probablement mal employé (on ne parle de prosélytisme que pour l'intégration à une doctrine ou une foi), de nombreuse recherches scientifique tendent à démontrer que l'homosexualité est biologique et qu'il serais alors impossible de "convertir" à l'homosexualité, mais il s'agit probablement bien d'un prosélytisme pour la norme sociale occidentale actuelle qui cherche à banaliser l'homosexualité en l'intégrant dans la culture populaire, tout comme on rencontre la banalisation raciale et multiculturelle dans ces même supports culturels populaires. Je reviens également sur la remarque de la mise en avant de l'orientation sexuelle, certes la forme actuelle de la gay pride est condamnable et décrié par plusieurs associations LGBT, mais le fond (la lutte contre les discriminations et violences à l'encontre des LGBT) est plutôt louable. Sur ce sujet me tient à cœur de préciser que "la mise en avant" de sa sexualité par un homosexuel dans la société (sa vie de tous les jours, son lieu de travail, etc.) est, dans la majeur partis des cas, non ostentatoire, et prend souvent des formes anecdotiques, par exemple lors d'une conversation sur ses conquêtes, lorsqu'il y a une soirée "avec le conjoint", lors de reflections du genre "Hey, t'es célibataire ? Tu devrais te lancé "untel/unetelle" est celib aussi" etc. Et cela plonge dans l'inconfort la personne homosexuelle qui devras alors choisir entre une paix sociale en cachant (plus ou moins) son orientation sexuelle, ou assumer et faire face à diverse difficultés sociales, allant de la simple réflexion hasardeuse ("ah mais du coup lequel fait la femme/l'homme", etc.) aux diverses violences et brimades homophobes (godes dans le casier, passage à tabac etc.). Pour terminer je reviendrais sur l'homoparentalité, qui si elle n'est peut-être pas aussi souhaitable pour l'enfant que la parentalité dite traditionnelle d'un père et d'une mère (potentiellement moins souhaitable car exposant l'enfant aux même difficultés de discriminations et de violences que vivent les parents homosexuels), est très probablement plus souhaitable que la monoparentalité ou l'orphelinat. La pluparts des parents homosexuels (c'est également le cas de nombreux hétérosexuels mais c'est pas le sujet) ne souhaitant pas "se reproduire" mais seulement "élever un enfant", estimant (à tort ou à raison) souvent qu'ils contribuent ainsi au contrôle de l'explosion démographique mondiale. Je ne parlerais pas des famille homoparentales "reconstitué", où les enfants sont issus d'une précédente union.

faggot scum